Demande de participation aux programmes

Langue

Présentation du programme

Place

Introduction à la culture régionale

Maison de la culture du Japon à Paris (Grande sale)

Voir Informations sur le lieu
Date
  • Ven 26/10
    20h00-22h00
  • Sam 27/10
    15h00-17h00

123 Préfecture de GIFU
Spectacle : JI-KABUKI (kabuki local)

C'est une culture traditionnelle très ancrée dans chaque région de la préfecture de Gifu qui vous est présentée avec ce spectacle de Ji-kabuki. Depuis l'époque Edo, ce théâtre populaire est joué par des acteurs amateurs locaux.

Le kabuki est un art de la scène traditionnel du Japon. Cette forme de théâtre a été inventée il y a environ 300 ans, avec la combinaison de trois éléments : le Shibai (le jeu d’acteur), la danse et la musique. Aujourd’hui, le Kabuki est enregistré au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. À l’époque, le Kabuki était l’art de la scène le plus esthétique et le plus raffiné en matière de costumes et de coiffures. Non seulement extrêmement apprécié par le peuple, il était aussi une source d’inspiration pour la mode qui séduisait la classe plus aisée des guerriers. Le Kabuki était particulièrement populaire dans les grandes villes, à Edo (l’actuel Tokyo) et à Kyoto. Mais il s’est également diffusé dans tout le pays grâce aux acteurs professionnels ambulants. Les gens de la campagne, attirés par cet art, ont appris les répliques des acteurs pour les reproduire lors de cérémonies religieuses aux temples shinto ou dans de petits théâtres construits à cet effet, pour pouvoir profiter du Kabuki au sein de leur communauté. C’est ainsi que le Ji-kabuki (Kabuki local) a débuté. Ce théâtre est toujours un divertissement populaire ancré dans les cultures régionales. La préfecture de Gifu avec ses 30 associations pour la préservation du Ji-Kabuki est celle qui en compte le plus au Japon. C’est là que le ji-Kabuki fleurit le mieux. À l’occasion de cet évènement, deux troupes de Ji-Kabuki joueront chacune une pièce, avec deux atmosphères très différentes. Une exposition de costumes dans le hall d’entrée et des ateliers sont également au programme.
Présentation des pièces
1) Shunkan, de la troupe Kashimo
C’est l’histoire dramatique de trois prisonniers exilés sur une île pour avoir comploté contre Taira no Kiyomori, le commandant le plus puissant de l’époque. Le point culminant de la pièce est le moment déchirant où Shunkan, resté seul sur l’île, regarde depuis un rocher s’éloigner le bateau où ses deux compagnons graciés ont pu monter.
2) Ebisu Mode Koi no Tsuribari ~ Hameçon d’amour, de la troupe Hooza
Un seigneur féodal se rend avec son vassal au temple d’Ebisu, le cupidon japonais, où il va prier pour trouver une épouse. Il va au lieu que le dieu lui indique dans un rêve et y trouve une canne à pêche. Vous devinez ce qu’il attrape au bout de sa canne… ? Cette pièce est pleine d’humour, en particulier dans les échanges entre le seigneur et son vassal.

Une exposition, avec essais possibles de costumes de Kabuki local et une présentation des charmes de la région « Higashimino.Gero » ont lieu au foyer.
Une dégustation de saké et une distribution de brochures sont prévues au comptoir du bar.